Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fogo-Sao Filipe

Publié le par Christelle Poletto

L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.
L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.

L'île de Fogo est un volcan actif qui culmine à 2829 mètres. L'île est très escarpée, car de petite superficie. La ville principale est Sao Filipe, et chaque premier mai s'y déroule une grande fête traditionnelle. Plusieurs jours en amont se déroulent un tas de festivités, centrées autour de quelques chevaux élevés sur l'île. Courses entre chevaux, tournois sportifs, animations musicales... Beaucoup d'expatriés aux Etats Unis rentrent à l'occasion de cette fête. Car Fogo et Brava, les deux îles le plus au Sud-ouest de l'archipel, ont connu une plus forte émigration vers l'Amérique, due aux embarcations sur les baleiniers. On a pu apprécier les différences entre le créole de Santiago, et le créole de Fogo, plus anglicisé ; les habitants préférant nous parler en anglais, ce qui arrive rarement sur Santiago ! Quelques photos des courses de chevaux, de la bandeira, au cours de laquelle les cavaliers tentent d'attraper des couronnes de fleurs. Photos également de Sao Filipe, aux petits quartiers étagés, délimités par de petites places. Une des constructions typiques de Fogo et de son histoire coloniale sont les sobrados, maison coloniale colorée de deux étages, avec en façade un balcon de bois.