Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Excursion dans le sud-ouest de l'île

Publié le par Christelle Poletto

Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.
Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.

Samedi dernier, des copains nous ont conduits à une plage qu'ils affectionnent, aux alentours de Praia. Marc pratique avec habileté la pêche en apnée, au harpon. Il se leste de plomb pour descendre, attend les poissons qui se montrent curieux. Patience, connaissance, résistance.... Tomy commence l'initiation à ses côtés. De Praia, la route est pavée jusqu'à Porto Mosquito. Puis, une piste épouse le relief accidenté, surplombant l'océan. Plateaux arides et déserts, accacias éparses, chèvres sauvages. Petites falaises qui plongent dans l'océan d'un bleu glacial, en apparence. Répétition à chaque relief dépassé d'un sol si sec, caillouteux, qui quelques mois après la dernière pluie n'accueille guère trace de vie. Une demi-heure de piste cahotique et s'offre à nous une baie de galets, lovée entre Punta de Santa Clara et Punta de Cintra. Baignade, masque-tuba, pêche, sieste. Le retour au soleil couchant accorde une douce lumière, apaisante, aux plateaux qui semblaient n'accorder aucune concession sous le soleil de midi. Pour finir, quelques images de fin de journée dans le village de Porto Mosquito.

Commenter cet article